Imprimé depuis le site Archives du Formindep / publié le samedi 17 janvier 2009

Se former à l’indépendance

Les Interventions des Quatrièmes Rencontres du FORMINDEP

Accueillie dans les locaux de la faculté de médecine de Lyon 1 le 4 octobre 2008, grâce au CLGE ( Collège Lyonnais des Généralistes Enseignants ), la Quatrième Journée du FORMINDEP a suivi, comme prévu, un programme bien dense mais plein d’intérêts :

1 - l’assemblée générale

PDF - 956.6 ko
AG du 04-10-08 B. Junod

Elle s’est ouverte en matinée en présence du bureau et d’une trentaine de personne : B. JUNOD, secrétaire de séance, a fait état du rapport moral, du rapport financier et du renouvellement du conseil d’administration du FORMINDEP ( cliquez sur l’image ! ).

Le rapport moral du président, Philippe FOUCRAS, a rappelé le rôle prioritaire du Formindep dans toutes les actions de communication qui favorisent la prise de conscience du niveau d’indépendance d’une source d’information ( le prix Pharmaguedon en est une des reconnaissances ) ; il a été rappelé ensuite l’enquête en cours sur les déclarations des liens d’intérêts des professionnels de santé, enquête éventuellement associée à la participation de Que Choisir

Le rapport financier a été présenté par le trésorier Jean LALEUW ici .

Le conseil d’administration, après modification des statuts, a élu et réélu six membres pour une nouvelle composition .

2 - le colloque

Zip - 79.1 ko
présentation Ph.Foucras

Il s’est ouvert dans l’après-midi sur le thème de la formation universitaire à la gestion des conflits d’intérêts en médecine avec la présentation illustrée ( Mme Loizeau ! ) de Philippe FOUCRAS et a permis d’apprécier des interventions de qualité :


Cliquez sur les images pour lire les interventions !


Sophie DAMON,

Zip - 8.3 ko
Diaporama S.Damon

Responsable du département formation continue de la faculté de médecine de Saint-Etienne, a courageusement expliqué, à titre personnel, pourquoi la loi LRU ( Libertés et Responsabilités des Universités, loi Pecresse ) allait introduire, par un financement privé des facultés, des liens d’intérêts inquiétants : son commentaire est explicite.


Christophe LE GUEHENNEC,

PDF - 472.9 ko
C.Le Guehennec - Que Choisir

chargé de mission santé à la revue UFC-QUE CHOISIR, a clairement montré comment les prescriptions irraisonnées et irrationnelles de quelques médicaments connus (anti-inflammatoires, anti-agrégants, anti-ulcéreux, anti-hypertenseurs ) pouvaient générer des dépenses énormes.


Marion LAMORT-BOUCHE,

Zip - 12.7 ko
Liv. Thérap. - M.Lamort-Bouche

interne de médecine générale, a révélé que la liste des médicaments dont l’usage est recommandé au sein d’un établissement hospitalier, regroupée sous le terme de livret thérapeutique, est probablement établie sous l’influence de l’industrie pharmaceutique et peut nuire à l’indépendance de prescription.


Nicolas PROTHON,

Zip - 4 Mo
Influences - N. Prothon

médecin généraliste enseignant, a montré, avec humour, comment des congrès, des colloques ou des séminaires pouvaient influencer la prescription des médecins qui restent pourtant intimement convaincus de leur libre arbitre dans leurs choix de médicaments.


3 - La fin de journée

Des ateliers pratiques suivis d’un débat ont essayé de réfléchir aux contenus que pourrait avoir un enseignemement universitaire sur la gestion des conflits d’intérêts en santé.
Ces Quatrièmes Rencontres se sont donc terminées sur l’idée d’élaboration d’un manifeste pour la formation à la gestion de ces conflits d’intérêts, manifeste qui serait diffusé à l’ensemble des écoles de médecine de France ( universités, hôpitaux, sociétés savantes, ministères ) , comme cela existe déjà dans d’autres pays


A l’année prochaine !