Imprimé depuis le site Archives du Formindep / publié le vendredi 18 février 2005

Le Formindep dans la presse nationale !

Depuis le 20 février est accessible aux abonnés du Monde.fr un dossier coordonné par Eric Nunès, journaliste au Monde, sur les stratégies commerciales de l’industrie pharmaceutique en France, en particulier concernant les médecins et les actions contre l’indépendance de leur formation.

Ce dossier réservé aux abonnés est en ligne ICI

Le collectif Formindep y est cité à de nombreuses reprises pour mettre en évidence les liens parfois étroits entre l’industrie, les organismes officiels de régulation du médicament et de diffusion de l’information médicale en France, et les professions de santé.

Lire en particulier l’interview de Philippe Foucras, fondateur du Formindep :
"Libérer de l’espace de cerveau disponible des médecins, afin qu’ils prescrivent toujours plus"

Ci-dessous le sommaire de ce dossier :

- Synthèse : Malgré les affaires, l’industrie pharmaceutique prospère
- Synthèse : Blockbuster versus générique
- Synthèse : Peu de progrès thérapeutiques
- Commentaire : Perspectives : Pour une liberté de prescription des médecins
- Eclairages : Pilule sur ordonnance : l’industrie s’essaye au marketing grand public
- Eclairages : Formation et information des médecins : la longue marche
- Eclairages : Zones floues dans la transparence de l’information biomédicale
- Profil : Le visiteur médical, pilier de la stratégie marketing des laboratoires
- Entretien : Bruno Toussaint : "Les agences accordent la mise sur le marché, même si c’est une régression thérapeutique"
- Entretien : Docteur Philippe Foucras : "Libérer de l’espace de cerveau disponible des médecins, afin qu’ils prescrivent toujours plus"
- Entretien : Docteur Denis de Valmont : "Les laboratoires ont la liberté de mettre en avant certains résultats et pas d’autres"
- Entretien : Patrick d’Humières : "La visite médicale est une commodité formidable pour le médecin"
- Entretien : Laurent Degos et Alain Coulomb, (Haute autorité de santé) : "Nous devons nous demander comment revenir à la science et au bon raisonnement"
- Archives : La mort du Fopim illustre le manque de volonté pour fournir des données indépendantes aux médecins
- Infographie : Les chiffres de l’industrie pharmaceutique

Post Scriptum :

Des extraits de ce dossier peuvent être demandés ICI