Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

La corruption et les conflits d’intérêts en matière de santé révoltent légitimement nos concitoyens. Régulièrement sont dévoilés dans la presse les dégâts sanitaires causés par ces influences qui minent le monde de la santé.
Cela pousse certains à devenir plus attentifs et plus critiques à l’information qu’on leur propose. Mais d’autres se réfugient dans des modes de réflexion ascientifique, vulnérables à n’importe quel discours dès lors qu’il se clame "anti-système". C’est ainsi que pullulent sites ou pétitions antivaccins, antimédicaments, ou promouvant des "thérapies" fumeuses.
Le Formindep est l’objet régulier de sollicitations entrant dans cette "logique".

En ce début d’année 2016, de même que nous l’avions écrit dès 2006, nous désirons rappeler qui nous sommes, et qui nous ne sommes pas:

Un bon soin est un soin nécessaire, fondé sur des preuves scientifiques et le partage d’information avec le patient, et respectueux de ses choix et décisions.
Nous combattons les influences qui, en s’opposant à cet objectif de soin, deviennent un risque sanitaire pour le patient. Ce sont notamment l’interférence d’intérêts commerciaux, d’idéologies ou d’injonctions administratives dans la formation, l’information médicales et la chaîne de soins.

Nous souhaitons développer l’esprit critique et la culture scientifique des soignants comme des patients, pour que les décisions de soins soient fondées sur les données de la science et les choix des patients, et non sur des discours biaisés en faveur d’un intérêt qui n’est pas le leur.

Nous ne délivrons pas de consignes. Trop de parties s’arrogent le droit de décréter de façon péremptoire, souvent sur la foi de simples arguments d’autorité, quelle est la "vérité", ce qu’il convient de penser, de décider, de choisir pour sa propre santé.
Nous pensons que l’esprit critique et la culture scientifique sont excellents pour la santé.
Campagne de l’American Cancer Society: "Si vous n’avez pas encore fait de mammographie, ce n’est pas seulement vos seins qu’il faudrait examiner".

Nous souhaitons faciliter l’accès aux informations les plus fiables et aux outils d’analyse permettant aux soignants et aux soignés d’être les auteurs de leurs décisions.

Nous refusons la peur, outil premier de manipulation des patients comme des soignants.
Nous déplorons que des mouvements idéologiques, mais également les autorités et les industries de santé recourent trop fréquemment à la peur.
Peur des produits de santé agitée par des charlatans pour précipiter les patients vers des « alternatives » illusoires voire dangereuses, peur du cancer agitée pour promouvoir certains dépistages au bénéfice peu établi.
A la peur nous souhaitons répondre en proposant des clés pour accéder à une information indépendante, claire et neutre qui permette au patient d’exercer son choix libre et éclairé.

Nous ne sommes pas anti-industrie pharmaceutique.
Parmi les sources d’influences délétères, l’industrie pharmaceutique est de loin la plus puissante, mais elle n’est pas la seule.
Nous combattons ces influences d’où qu’elles viennent.

image: une pétition infondée
L’assurance maladie elle-même peut parfois agir contre l’intérêt des patients (objectifs administratifs, financiers, se traduisant par des incitations et injonctions dans les soins).
Et de nouveaux intérêts exercent une influence grandissante (industrie des dispositifs médicaux, exploitants de données de santé, assureurs).

Nous ne promouvons pas les "médecines alternatives "
Pour le Formindep, un bon soin doit être fondé sur les meilleures preuves scientifiques.
Les "médecines alternatives" doivent être évaluées comme toute autre thérapeutique.
A défaut, elles ne constituent pas une option pour le patient.

Saisissez votre message

AVERTISSEMENT : les commentaires postéés en r&eacaute;ponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.


Who are you?