Fermer

Faire un don

Rappel des status de l'association FORMINDEP

Article 8 - Ressources

Le conseil d’administration, en cas de doute, s’assure que l’origine des dons, avantages ou subventions proposés à l’association ne contreviennent pas aux objectifs de l’association précisés dans l’article 2 des présents statuts.

Les ressources de l’association comprennent :

Le Formindep étant une association reconnue d’intérêt général, faire un don génère l'envoi par courriel d'un reçu fiscal permettant une réduction d'impôt.


l'association Formindep

S'abonner à notre lettre d'information

Espace Adhérents

Actualités

Actualités

illustration d'actualités

Santé, le trésor menacé

Les éditions L’Atalante publient à la fin du mois de janvier, le dernier ouvrage d’Antoine Vial : Santé, le trésor menacé. Nous l’avons lu.

Actualités

illustration d'actualités

Les facs de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique

Paul Scheffer, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis Lien vers le site dédié FACS.FORMINDEP.ORG C’est une première en France. Les facultés de (...)

La transparence est une course de fond- Loi "sunshine" : quatre ans et toujours pas appliquée

Illustration Le 21 janvier 2016, le Conseil Constitutionnel jugeait l’article 178 de la loi « modernisation de notre système de santé » conforme à la Constitution. La transparence des contrats des personnels de santé avec les industries de santé serait-elle enfin acquise ? Retour sur 4 années de tergiversations, 4 années d’obstruction des firmes, des élus, du gouvernement, et (...)

Dépistage organisé du cancer du sein

Un dépistage inadapté au génie évolutif de la maladie, condamné à l’inefficacité.- Démystifier le diagnostic précoce par la mammographie

Illustration Le cancer du sein est un modèle pour la cancérologie classique. Il siège dans un organe externe, facile d’accès, non vital, susceptible de chirurgie radicale. Le diagnostic peut être fait pour de petites tumeurs à peine palpables et quelquefois, grâce à l’imagerie, pour des lésions millimétriques infra cliniques. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour faire du (...)

Vous êtes ici

Accueil> Actualités
Imprimer Flux RSS A+ A- Voir les commentaires
mercredi 2 décembre 2009

La Grippe et le Loup

Chacun se souvient de ce conte qui a bercé notre enfance. Celui de ce jeune berger qui, pour se rendre intéressant, appelle régulièrement au loup les gens du village. Et à chaque fois, c’est « pour rire ». Puis un jour le loup arrive. Vraiment. Le garçon crie au loup, crie au loup, mais personne ne vient. A force de mentir, quand ça devient vrai, on n’y croit plus.

Comment ne pas faire le lien entre ce conte et la communication actuelle sur la grippe A H1N1 ? A force de nous raconter des histoires, tous ces « experts » sous influences qui prétendent nous informer, la réaction normale est de ne plus écouter, ni croire. Le jour où nous aurons vraiment besoin d’informations fiables, nous ne les écouterons plus...

Lire la suite sur le site de la revue Pratiques qui publie en avant première cet éditorial.

Commentaires répondre à cet article

AVERTISSEMENT : les commentaires postés en réponse aux articles n'engagent pas le Formindep et sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Le forum bénéficie d'une modération a priori. Les commentaires anonymes ou identifiés par un pseudo, ou ne respectant pas les règles légales ou de bienséance ne seront pas publiés.

  • mercredi 2 décembre 2009 - par Geneviève COTTY (pseudo : Magitte) Repondre

    La Grippe et le Loup

    C’est exactement ça...Et qui seront les coupables ? les parents qui n’auront pas voulu faire vacciner leurs enfants ? Les adolescents qui n’auront pas voulu se faire vacciner ? Comme il faut toujours qu’il y ait un coupable...

    Si cela n’était pas aussi dramatique, ça pourrait être risible...

    Et pourquoi cet entêtement envers les médecins généralistes qui connaissent si bien leurs patients et leurs réactions devant certains traitements ?
    On marche vraiment sur la tête !

  • lundi 7 décembre 2009 - par Doc JO Repondre

    La Grippe, le Loup et les labos

    Le vrai problème est de savoir si l’industrie pharmaceutique et ceux qui nous gouvernent "sous influence" font cela pour se rendre intéressant - ce qui déjà me paraît grave - Le pire serait qu’ils se prennent au jeu et que pour avoir raison (les officiels ont toujours raison) ils ne lâchent pas dans la nature un virus mutant virulent qui sera alors responsable de la pandémie prévue. Car enfin, la grippe aviaire et la grippe porcine ont toujours existé et pour qu’un virus responsable de celles-ci mute, il faut l’aider. L’industrie pharmaceutique ne reculera devant rien pour le profit, non pas qu’ils soient incapables de trouver des remèdes qui guérissent mais parce que la mise sur le marché de ces remèdes n’est pas rentable. L’objectif vaccins pour tout, quant à lui représente une manne financière à long terme d’une rentabilité à toute épreuve basée sur la peur. Que demander de plus ? C’est le jackpot ! Il faut de toutes nos forces lutter contre de tels mensonges et le faire savoir

    • mardi 8 décembre 2009 - par Magitte Repondre

      La Grippe, le Loup et les labos

      Cela semblerait énorme, mais on est bien obligé d’y penser (même un peu tout haut). Je crois que l’orgueil et l’envie en effet de se rendre intéressant, ne sont pas bons conseillers.
      Et l’appât du gain n’est peut-être pas loin.
      Geneviève Cotty

    • mercredi 9 décembre 2009 - par hm972 Repondre

      La Grippe, le Loup et les labos

      La divine théorie du complot qui a fait au moins autant de mal dans l’histoire que les complots eux mêmes, qui justifie de balayer l’histoire. Pasteur n’aurait-il inventé le vaccin que pour les profits de l’institut du même nom ?
      Deux faits : quand Glaxo fabrique son vaccin au Québec, il ouvre une officine de vaccination et les personnels, cadres compris s’y précipitent (tendance suicidaire sans doute). Pendant ce temps le nombre moyen de patients hospitalisés à notre Dame est de 24 par jour.
      Aux USA, un peu plus de 450 enfants morts, pas peut-être ..... vraiment. un certain nombre en France. Il faut combien de cadavres pour finir par y croire, provoquer la cohue et la panique et la reprocher après aux autres.
      Ce site s’adresse à un vrai problème. La grippe pose un vrai problème. Ce sont déjà des défis importants. N’en inventons pas d’autres ......

  • mercredi 6 janvier 2010 - par Geneviève COTTY (Magitte) Repondre

    La Grippe et le Loup

    Quel gâchis ! Perdre des milliards alors que les finances publiques sont déjà en très mauvaise posture...Pourquoi ? On revend les doses de vaccins...On pourrait peut-être les mettre en loterie ? C’est d’un triste...